Back To Top

foto1
Association fondée en 1913, sous le patronage de Raymond Poincaré, ancien Président de la République.

VOIR LES VIDEOS

 

LES INVITÉS DU PALAIS

Théâtre : Inconnu à cette adresse - 30 j…

Le Palais Littéraire et Musical vous convie le jeudi 30 janvier 2020 à 21h00 à la...

Lire la suite

Rama YadeLe Palais Littéraire et Musical a reçu le jeudi 9 janvier 2020 à 19h30 à la Maison de l'avocat du barreau de Paris 

Rama YADE
sur
« L'Afrique désormais au centre du monde »

Le décollage économique de l’Afrique en a fait la nouvelle frontière du monde. Incontestablement, il y a un moment africain qui coïncide avec le fait qu’en 2050, un quart de l’humanité sera africain. La planétarisation de la question africaine soulevée par Achille Mbembe laisse à penser qu’une Afrique-monde va émerger, à condition de disposer des attributs élémentaires de la souveraineté.

C’est à cette aune qu’il faut analyser les contestations civiles relatives aussi bien à la démocratie, à la souveraineté monétaire qu’à l’autonomie linguistique ou à l’africanisation des interventions militaires ou humanitaires mais également la persistance du vieux rêve panafricaniste. Devenue un enjeu pour les puissances mondiales, l’Afrique fait évoluer ses alliances au profit de nouveaux partenaires qui influent naturellement sur la marche du monde. C’est en Afrique que le multilatéralisme renaît porté par la dynamique des organisations panafricaines. Mais ce schéma n’est pas le seul phénomène inédit qui se déroule sur le continent africain : au retour en africanité des pays du Maghreb répond un retour -du moins symbolique pour l’instant- des populations de la diaspora qu’elles soient afro-américaine, afro-brésilienne ou afro-européenne. Face ces à évolutions, les puissances européennes, anciennes figures tutélaires, tentent de s’adapter alors même que l’Afrique apparaît comme le terrain le plus spectaculaire de la contestation de leur influence à travers ces guerres bâtardes qu’elles n’arrivent plus à gagner, la démystification de l’action humanitaire voire des droits de l’homme et bien sûr la politique migratoire qui transforme la frontière méditerranéenne d’espace de rencontre à foyer de conflictualité.

Le conférencier : Rama YADE

Administratrice du Sénat de métier après son diplôme à sciences-Po Paris, Rama Yade est ancienne secrétaire d’état aux affaires étrangères/droits de l’homme puis aux sports. Elle a également été ambassadrice de France auprès de l’UNESCO.

Actuellement, après avoir travaillé pour la Banque mondiale à Washington Dc sur les questions d’éducation en Afrique, elle est enseignante à Sciences po Paris où elle assure un cours de géopolitique. Elle est également senior fellow au sein du think tank américain Atlantic Council à Washington Dc (AfricaCenter).

Elle est l’auteur de plusieurs ouvrages depuis 2006 dont "Noirs de France. Chronique d’un divorce entre la République et les Afro-antillais" (2006), "Les droits de l’homme expliqués aux enfants de 7 à 77 ans" (2008), "Plaidoyer pour une instruction publique" (2009), "Carnets du pouvoir" (2012), "Anthologie du sexisme en politique" (2013).

 

NOS PARTENAIRES

  • Barreau de Paris
  • Lexposia
  • Gestisoft, logiciel pour avocats

Copyright © 2020 Palais littéraire & musical Rights Reserved.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de réaliser des statistiques de visites.